Nominés

Alfred CHANE PANE

  • PROGRESSION

    En 2007, première année d'exploitation de Corail Hélicoptères après son rachat, le chiffre d'affaires se montait à 2,4 millions d'euros. En 2011, il a atteint les 5,8 millions d'euros.

  • INNOVATION

    Après avoir innové dans l'imprimerie, en implantant la première rotative labeur dans l'île, Alfred Chane-Pane innove avec Corail Hélicoptère en choisissant la nouvelle génération d'appareils silencieux.

  • DYNAMISME À L'EXTÉRIEUR

    Ses collaborateurs lui ont décerné le diplôme du « patron le plus globe trotter », celui dont il se dit le plus fier et qu'il a affiché dans son bureau. Ses voyages lui permettent de ramener des idées pour son île. Et aujourd'hui, impliqué dans le tourisme, il est plus que jamais tourné vers l'extérieur.

  • ENGAGEMENT CITOYEN

    Il s'attache à susciter des vocations entrepreneuriales à travers la Chambre de commerce chinoise où il reçoit régulièrement des groupes d'étudiants pour parler d'entreprise.

L'IMPRIMEUR QUI PREND SON ENVOL EN HÉLICOPTÈRE
Après avoir fait de la petite imprimerie familiale le leader de l'impression sur rotative, il s'est diversifié avec bonheur dans l'aérien, convaincu que l'île à grand spectacle a une belle carte à jouer.

« Au Grand Canyon, on peut être déposé en hélicoptère pour faire sa demande en mariage et offrir une coupe de champagne à celle qu'on a choisie. » Dans le bureau de son imprimerie ICP Roto, au Port, Alfred Chane-Pane se prend à rêver. Mais le rêve n'est pas si loin de la réalité. Déjà, sa compagnie Corail Hélicoptères fait découvrir chaque année à 22 000 touristes (un nombre en progression) « l'île à grand spectacle » qui n'a rien à envier au Grand Canyon. Mais la dépose n'est pas encore possible sur un site au-delà de 500 mètres d'altitude, c'est la « Loi montagne » qui vise entre autres à protéger l'environnement des nuisances sonores. « C'était la même chose aux Etats-Unis, en plus contraignant encore, avec une limite sonore tellement basse que l'activité hélico s'est complètement arrêtée dans le parc national du Grand Canyon. Et puis, Eurocopter a conçu un appareil qui respectait cette limite. Le plus gros opérateur – Maverick - lui en a commandé 40 immédiatement et toute l'activité a pu être relancée. » Alfred Chane-Pane ne manque pas d'arguments pour convaincre de l'intérêt de ces hélicoptères pour le développement durable. « Il y a des tas d'opportunités de créer des activités périphériques. On peut amener des touristes au contact de la nature réunionnaise en compagnie d'éco-guides… »

ROI DE LA ROTO…ET ROI DE L'HÉLICO
Avec le classement de La Réunion au patrimoine mondial de l'Unesco, le survol des cirques et du volcan en hélicoptère séduit de plus en plus. Une croissance dont témoigne le chiffre d'affaires de Corail Hélicoptères qui a plus que doublé sur les cinq dernières années, pour atteindre les 5,8 millions d'euros en 2011. « Ce n'est pas le chiffre d'affaires qui compte, mais la valeur ajoutée », souligne Alfred Chane-Pane qui fêtera ses 47 ans cette année, mais aussi ses 25 ans d'entrepreneuriat. Il a repris en effet l'imprimerie familiale en 1987 après ses études en France qui lui ont valu, à Paris Dauphine, une maîtrise de science de gestion (MSG). Pour mieux se préparer à son futur métier, il a aussi suivi les cours du soir de l'École Estienne des industries graphiques. En une douzaine d'années, il fera évoluer considérablement l'entreprise, au point d'en faire le pionnier de la rotative labeur et le leader du marché. Le jeune entrepreneur avait anticipé la montée en puissance de la grande distribution, très gourmande en dépliants à grand tirage. Mais sa passion personnelle pour l'hélicoptère (il est lui-même pilote) le conduira a se diversifier dans ce secteur. La passion et l'opportunité du rachat d'une compagnie créée par Blugeon Hélicoptères pour les travaux sur la route du littoral, en difficulté après la crise du chikungunya. Alfred Chane-Pane organise un tour de table avec trois autres associés – un « actionnariat amical » - pour la racheter en 2006. Le début d'une nouvelle aventure entre preneuriale. La flotte a pris de la consistance pour at teindre six appareils. Corail Hélicoptères vient en effet d'acquérir deux EC130-B4, ces fameux appareils silencieux d'Eurocopter. « Leur caractéristique principale est leur fe nestron qui remplace le rotor anti-couple traditionnel. Outre une meilleure sécurité pour les personnes au sol, ce fenestron ap porte une réduction du bruit pour les vols en croisière. D'ailleurs, il a été implémenté la première fois sur un appareil militaire, la Gazelle, pour justement réduire son niveau sonore. » Ainsi, Corail Hélicoptères a décidé de renouveler progressivement sa flotte avec ces appareils mis au service du tourisme, mais aussi de la protection civile.

Archives Nominés Sélectionnez