Nominés

Année 2017

Julien Mauras

  • PROGRESSION

    Exodata a doublé son chiffre d’affaires les trois premières années de son existence. Sur l’exercice 2017, la SAS devrait réaliser 3,6 millions d’euros de CA en services et vise les 5 millions en 2018. L’entreprise compte 56 collaborateurs dont 33 au siège, à la Technopole de Saint-Denis, à La Réunion. Elle va recruter trois nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année.

  • INNOVATION

    L’entreprise réunionnaise propose ses services de support et d’infogérance à ses clients internationaux en mode « Follow the sun » depuis un territoire 100% français. Parmi les avantages, un support technique pouvant être joint 24h/24 et 7j/7, un cadre juridique franco-français qui offre une garantie contractuelle claire, notamment pour l'hébergement de données sensibles (les données de santé par exemple) et les services d’infogérance associés, ainsi qu’une grande réactivité. L’entreprise a entamé une démarche de certification ISO 27001 pour la sécurité des données d’ici à 2018 et pour obtenir l’agrément d’hébergeur de données de santé d’ici 2019.

  • DYNAMISME À L'EXTÉRIEUR

    Le siège d’Exodata est situé à La Réunion. L’entreprise possède des filiales en France métropolitaine, dans les Caraïbes (Martinique et Guadeloupe) et dans la région du Pacifique (Nouvelle Calédonie). Elle peut ainsi apporter à ses clients une réponse sur l’ensemble de l’Outre-mer, ainsi qu’en Métropole.

  • ENGAGEMENT CITOYEN

    Exodata est partenaire du Grand Raid (hébergement des sites d’inscription), participe à la course contre le cancer du sein Odysséa, ou soutient encore des associations de création d’entreprise en Métropole. Elle manifeste son engagement citoyen par la liberté donnée aux équipes et aux collaborateurs d’organiser leur journée, en permettant notamment le télétravail, et de s’investir sur les sujets qu’ils préfèrent. Elle met en œuvre un système de management libéré, l’holacratie, nouveau mode d’organisation basé sur la responsabilisation de tous les salariés.

JULIEN MAURAS DIRIGE UNE ENTREPRISE OÙ LE SOLEIL NE SE COUCHE JAMAIS
 
Spécialisée dans les services d’infogérance en mode « Follow the sun », Exodata s’est dévéloppée bien au-delà de La Réunion : en France métropolitaine, aux Antilles et en Nouvelle Calédonie.
 

Agile, disponible, réactif et exigeant, Julien Mauras, 38 ans, se décrit surtout comme entrepreneur et même gagneur. Il est à la tête de l’entreprise réunionnaise Exodata, qu’il a créée en 2012, aujourd’hui présente aux quatre coins du globe depuis son implantation en Nouvelle Calédonie en mars 2017. « Notre job le plus engageant commence le vendredi à 18h ! Nous proposons nos services à des activités qui fonctionnent en 24/7 comme la grande distribution. L’objectif est de les aider sur des créneaux non ouvrés et notre installation à la fois dans les DOM et en Métropole nous le permet. » Il fait toujours jour chez Exodata, car le soleil brille toujours quelque part sur la planète, c’est le mode « Follow the sun », détaille le dirigeant, qui se nourrit de challenges et préfère voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

L’INFRASTRUCTURE, PREMIER ET PRINCIPAL MÉTIER STRATÉGIQUE

Partenaire de la transformation digitale des entreprises, Exodata, qui compte à ce jour un portefeuille de plus de 170 clients (de la TPE/PME aux grandes entreprises avec des acteurs majeurs sur l’île comme le groupe Caillé, La Réunionnaise du Rhum, Vindémia, Prudence Créole et Teralta), décline trois métiers dans l’accompagnement IT : l’expertise organisationnelle et stratégique, le développement/l’intégration de logiciels, et le Cloud/l’hébergement, son premier métier, qui correspond aujourd’hui à plus de 65% de son chiffre d’affaires. « Nous avons démarré en répondant à des besoins d’entreprises en data center à La Réunion avec le souhait, dès le départ, de ne pas être seulement un fournisseur de ressources informatiques brutes mais de donner du sens, de répondre aux problématiques posées par nos clients comme la recherche de performance, le gain de productivité, etc. Ensuite, nous construisons ensemble les outils et l’architecture qui seront utiles », explique Julien Mauras, papa de deux enfants de 7 et 10 ans, joueur de squash en compétition à haut niveau à ses heures de loisirs (il fait partie des 300 meilleurs Français).

Ingénieur en informatique diplômé de Polytech Montpellier, le jeune homme originaire de Nîmes est arrivé en stage à La Réunion en 2002, au sein du Groupe Austral Assistance (GAA), qui délivre des services clients en 24/7 dans le domaine de l’assurance. « C’était une boîte jeune, installée dans un appartement au Chaudron, avec tout à faire. » Pris sous l’aile du dirigeant de la société, Philippe Bellard, qu’il désigne comme son « mentor », Julien Mauras se charge alors de la conception du logiciel qui permettra de gérer toute l’activité de la société. Il participera au développement des six plateaux du groupe aux Antilles, en Nouvelle Calédonie, ainsi qu’en Afrique. Une première expérience professionnelle très riche, avec un apprentissage rapide de la négociation, et des voyages réguliers aux quatre coins du monde. Depuis, l’ingénieur a enrichi son cursus d’un Master en management et gestion de l’ESSEC en 2009, en formation continue. Avant de créer Exodata, en 2012, avec le soutien de GAA, actionnaire majoritaire (aux deux tiers, il détient un tiers) et d’Opensphere (sur la composante cyber sécurité), pour répondre à des besoins de gestion du système d’information de l’entreprise mais surtout lancer de nouvelles activités, relever de nouveaux défis.

UNE CROISSANCE À TRÈS GRANDE VITESSE

Celui qui est également directeur du système d’information de GAA espérait réaliser 1 million d’euros de chiffre d’affaires en trois ans avec Exodata. L’objectif a été atteint en huit mois. « Rapidement, des clients nous ont contactés aux Antilles pour des besoins similaires à ceux de la Réunion. En janvier 2013, nous avons lancé Exodata à Fort-de-France, en Martinique », rappelle l’entrepreneur. Depuis, l’entreprise s’est développée notamment par la croissance externe, avec l’opportunité de racheter API Business Caraïbes en 2016, devenue Exodata BI, et AMCI Nouvelle Calédonie, devenue Exodata Pacifique en 2017. « Cela nous permet de renforcer notre dispositif en H24 et d’intervenir pour les entreprises à tout moment », insiste Julien Mauras. Cette valeur ajoutée séduit également en Métropole où Exodata est présente depuis fin 2015, à Paris, Bordeaux, Pau, Reims et Quimper. La mutualisation et la rationalisation des moyens permet à la jeune société de se positionner comme un partenaire de premier choix à même de fournir des spécialistes en sécurité, réseau, stockage de données... et pouvant offrir un accès à des serveurs informatiques partout dans le monde. Exodata héberge par exemple les solutions de gestion de location de vélos de Smoove, leader du vélo en libre-service connecté, présent à Marrakech, Helsinki, Moscou, Vancouver… et dans plusieurs villes de France. Pour la suite, l’objectif de Julien Mauras est de consolider et de poursuivre la croissance sur les territoires existants, et d’élargir son portefeuille d’offres, avec des solutions SaaS (logiciel en tant que service) clefs en main et en libre-service, ou encore de nouvelles applications dans le domaine de l’assurance et de la santé.

Archives Nominés Sélectionnez

Année précédente