Presse

Presse

2017

pdf

Nouveauté 2017 - Jeu Pronostic
Des cadeaux à gagner

Archives Presse Sélectionnez

Presse

Presse

2017

Pour cette 22ème édition du Tecoma Award, le magazine économique de l'océan Indien L'Eco austral est fier de présenter ses cinq nominés qui concourent pour l'élection de l'entrepreneur de l'année. Les nominés pour l’Entrepreneur de l’Année 2017 sont :
 

•    Carole DERAND - One2One ; Formation
•    Guillaume HAZET & Sylvain GUY - L'Atelier Architectes ; Architectures
•    Julien MAURAS – Exodata ; TIC
•    Jean-Luc PASTOR - TLC Group ; Sécurité
•    Catherine PAYET -  Stratégies et Territoire ; Communication

Une première pour ces élections : la nomination de deux candidates qui sont nées à l’île de La Réunion. De par leurs présences, elle démontrent le dynamisme de l'entrepreneuriat féminin à La Réunion. Carol Derand est dans le top 3 des entreprises de formation à La Réunion. Depuis vingt-cinq ans, cette Réunionnaise a bâti, sans faire de bruit, un véritable groupe dont l’entreprise phare est One 2 One. Autre Réunionnaise, Catherine Payet, à travers son agence de communication, accompagne le développement du territoire depuis plus de cinq  ans. Le nom de son agence – Stratégies & Territoires – résume clairement sa vocation qui passe par une spécialisation dans la communication institutionnelle. Autre originalité, la présence de deux entrepreneurs associés, Guillaume Hazet et Sylvain Guy qui se sont présentés en binôme pour L'Atelier Architectes. Ils ont mis en oeuvre un modèle original de développement où ils interviennent également dans l’ingénierie, tout en ouvrant des antennes à Paris et à Maurice. Jean-Luc Pastor a bâti un groupe leader dans la télésurveillance. Ce boucher de métier s’est retrouvé par hasard dans le secteur de la sécurité où se révèlent son aptitude à l’innovation et une belle stratégie de croissance externe pour constituer TLC Group qui, aujourd’hui, se développe au-delà de La Réunion. Julien Mauras, quant à lui, dirige une entreprise spécialisée dans les services d’infogérance en mode « Follow the sun », Exodata s’est dévéloppée bien au-delà de La Réunion : en France métropolitaine, aux Antilles et en Nouvelle Calédonie. 

Depuis 1995, L’Eco austral, magazine économique de l’océan Indien, organise l’élection du «Manager de l’année» qui a pour but d’honorer les entrepreneurs de La Réunion. Désormais connu comme « l’Entrepreneur de l’année – Tecoma Award », l’événement vise à fédérer l’entrepreneuriat dans la zone océan Indien à travers une marque forte et commune. Il s’agit avant tout de créer une émulation, de raconter des « success stories » et de contribuer au développement d’une culture de l’entrepreneuriat qui seule permet à nos îles d’exister encore dans une économie qui se mondialise de plus en plus. Depuis les lancements de l’élection à La Réunion et à Maurice, ce sont plus de 200 dirigeants d’entreprise, issus de différents secteurs d’activités et de toutes les catégories d’entreprises, qui ont été mis en avant  et montrés comme exemples  de réussite. Un nouveau site Web www.tecoma-award.com est dédié au Tecoma Award et traduit l’importance de cet événement.  

Pour cette nouvelle édition, le lauréat de cette élection recevra le « Tecoma Award », beau trophée taillé dans le bois de Tecoma et qui représente un arbre majestueux, symbole de force, de créativité et de persévérance. Depuis de nombreuses années, Orange et l’agence de publicité, Havas, nous accompagnent en tant que master partenaires. La CEPAC nous rejoint pour la troisième année, en tant que master partenaire. Réunion Première est également présent en tant que partenaire média. La Région et Labopix renouvellent leurs engagements.
 

Archives Presse Sélectionnez

C’est le premier Mauricien à s’implanter à La Réunion dans le secteur automobile. Et il ne manque pas d’ambition avec BMW qui a été détrônée par Audi sur le segment premium, mais aussi avec Mini. En attendant peut-être Kia…

À l’approche des élections municipales, prévues les 15 et 22 mars 2020, la température commence à monter dans certaines communes comme Le Port. On craint un retour des Gilets jaune avec des jeunes en première ligne. Pour désamorcer la bombe, les maires de La Réunion ont demandé au Préfet d’obtenir de l’État 10 000 contrats aidés. 

En arrivant le dernier sur le marché de la téléphonie, Zeop a pu profiter de la dernière génération d’antennes, deux fois plus petites et trois plus puissantes en débit. L’opérateur du groupe réunionnais Océinde peut ainsi proposer de la 4G+ partout, principalement avec ses antennes et pour le reste avec les antennes d’Orange. En effet, les opérateurs peuvent mutualiser certains moyens même s’ils se livrent une rude concurrence commerciale. En l’occurrence, Zeop a bousculé le marché en proposant une seule offre sans engagement qui comprend appels, SMS, MMS et Internet mobile illimités.

La Caisse d’épargne Cepac, deuxième plus grosse caisse d’épargne de France (*), a renoué ce 5 septembre avec le traditionnel cocktail qu’organisait chaque année la Banque de la Réunion (BR) dans les jardins de son bâtiment colonial, rue Jean Chatel, à Saint-Denis. Un événement qui avait cessé en 2016 lors du rachat de la BR, plus vieille banque de l’île. Joël Chassard, président du directoire depuis avril 2018, a rappelé l’importance de la BR pour la Cepac qui pesait beaucoup moins à La Réunion que celle qu’elle a rachetée. 

Le produit intérieur brut (PIB) de La Réunion ralentit très nettement en 2018 : +1,7 % en volume, après quatre années de belle croissance, supérieure à la Métropole : +3,2 % en 2017, +3,1 % en 2016, +2,8 % en 2015, +3,1 % en 2014. Selon l’Insee, ce +1,7 % repose essentiellement sur la consommation des ménages (pour 0,7 %) et la consommation des administrations publiques (pour 0,6 %). En ce qui concerne le PIB par habitant, il s’établit à 22 200 euros, soit 63 % du niveau national.

Ça bouge enfin du côté de l’hôtel Le Saint-Denis sur le Barachois : l’immeuble est protégé par des barrières de chantier et un panneau d’affichage indique fièrement « Permis de construire n° 97441119A0089 », accordé à la SAS Semoi pour des travaux de mise en conformité et rénovation.

Ce sont près de 600 tonnes de fruits et légumes qui ont été produites en 2018 par Sandy. La coopérative Terre Bourbon portée par Sandy fédère une dizaine d’agriculteurs engagés dans la charte Sandy.   ©Droits réservés
 



Cinq lycéens réunionnais ont réussi à passer les épreuves écrites et orales d’admission à Sciences Po Paris. Ils sont venus le 3 juillet partager leurs ambitions avec les professionnels et les équipes pédagogiques réunis dans le cabinet Crowe d’experts-comptables qui a remis à chacun une bourse de 500 euros. Eva Derand de Sarda Garriga à Saint-André a présenté un dossier de presse lors de son grand oral sur la montée des populismes. Layna Lebreton de Sarda Garriga a défendu un dossier sur la crise migratoire.

Pages